« Et Wolf fils de Hersh devint Willy » Israël Joshua SINGER

par Lucile Simon

Israël Joshua Singer était le frère aîné de Isaac Bahevis Singer.
Il fut aussi son mentor littéraire, celui qui l’encouragea à abandonner le rabbinat pour se consacrer à l’écriture.
Dans ce court roman qui met en évidence le talent de narration et de création de « l’autre Singer », Wolf Roubine, fils d’un juif hassidique ashkénaze on-ne-peut-plus-strict en matière de casherout, quitte sa famille et son Europe natale pour vivre en profane dans une ferme américaine en compagnie des animaux et d’une jeune protestante nommée Esther. Il devient, malgré lui, « Willy Robin » (Wolf Roubine américanisé).
Alors que la situation se corse pour sa famille restée au shtetl, Wolf-Willy, rongé par la culpabilité d’avoir abandonné les siens, organise leur émigration.

Un très beau roman et un grand auteur ressuscités grâce au travail d’Anne-Sophie Dreyfus, Gilles Rozier (fondateurs des éditions de l’Antilope) et Monique Charbonnel-Grinhaus (traductrice).

Israël Joshua Singer, Et Wolf fils de Hersh devint Willy, éd. L’Antilope, 2016
17 €

Pour voir la chronique, sur Akadem, d’Ariane Singer:
http://www.akadem.org/magazine/2016-2011/et-wolf-fils-de-hersh-devint-willy-ed-de-l-antilope-18-10-2016-84444_4688.php
Le lien vers la conférence de M. Charbonnel et Y. Niborski:
http://www.akadem.org/sommaire/themes/culture/culture-yiddish/la-litterature/et-wolf-fils-de-hersh-devint-willy-d-israel-joshua-singer-18-10-2016-84443_446.php

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s