Exposition « Partition du silence » à la galerie Anne-Sarah Bénichou

par Laurence Goldmann

 

La jeune galeriste n’a pas froid aux yeux : pour sa première exposition collective elle a choisi d’interroger les rapports entre l’art contemporain et la notion de son.

13 œuvres visuelles, auditives, ou en relief, trouvent leur place sur les murs et donnent forme et consistance au son.

Neuf artistes au total ont répondu à l’invitation d’Anne-Sarah Bénichou, certains de renommée internationale. Ainsi le compositeur et plasticien français, Céleste Boursier-Mougenot, qui représenta la France à la Biennale de Venise en 2015 et qui présente ici mémoire : une platine en vinyle revisitée montée sur un socle de lattes de bois calcinées. Ou encore Ange Leccia, qui propose une colonne de boites de bobines de films rouges dans laquelle on peut entendre, en y collant l’oreille, la voix de Brigitte Bardot dans le celèbre « Mépris » de Godard. Le son prend des formes nouvelles, le ressenti auditif s’exprime à travers la plastique. Il s’agit de voir, de regarder, pour mieux écouter. Le jeune artiste Tal Isaac Hadad était bien sûr incontournable dans cette exposition. Il faut mettre le casque pour entendre la musique du souffle de deux chanteurs lyriques que l’on peut, en même temps, observer sur l’écran d’un iPad. Le décor de la galerie qui accompagne ces œuvres est volontairement sobre et dépouillé, presque silencieux, pour mieux saisir l’essence et la consistance du son.

 

« Partition du silence » jusqu’au 17 décembre 2016, Galerie Anne-Sarah Bénichou (45 rue Chapon 75003 Paris)

galerie@annesarahbenichou.com

www.annesarahbenichou.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s